Si tous les radio-écouteurs voulaient bien se donner la main...

Boulogne-radio
 Brest-Le-Conquet-radio 
St-Nazaire-radio
Arcachon-radio
Marseille-radio
Grasse-radio
St-Lys-radio
Opération Concorde


Créée en 1985
Depuis 1995 sur l'internet
  http://www.u-e-f.eu 

Musée Branly
Lyon-La-Doua
Wimereux
C.L.M. Colbert
Pleumeur-Bodou
Monaco-Radio
Radio Berlin
 International
Radio RSA


> > >  La mémoire, l'actualité et le futur des radio-écouteurs, passionnés par les transmissions radioélectriques < < <


Si vous le voulez,
le m
ardi 3 janvier 2017,
nous renaissons...
Vous pouvez y participer =>>

 
 Kikilohertz.


Table des matières,
généralités.

Revue des Radios, Télévisions, la Presse & Opinions...

Dangers réels et supposés du rayonnement radioélectrique, Are you "crétin" ?  
Ce que vous devez savoir sur la "carte d'écouteur"
Arrêté du 4 juillet 2012 fixant la liste d’appareils et de dispositifs techniques prévue par l’article 226-3 du code pénal

-ooOoo-

Matériels :
Antennes.
- Antenne boucle ALA1530S 

Récepteurs (RX).
- SDRPlay RSP1   A suivre...
- Funcub-Donghe-Pro & DX Pacrol

Techniques :
- Le NAVDAT sur 500 khz. Nouveau support de communication.
- Codes, protocoles.
- Le Loran C

Radiodiffusion.
- TDF modernise son centre national de gestion des opérations, situé aux Lilas (Seine St Denis) 16 juillet 2016    ICI

Utilitaires :
Aéronautique.
- A.C.A.R.S.  
- Un dispositif pour vérifier l'identité des avions de ligne (et les drones) Cyrille Vanlerberghe 27/06/2014 Le Figaro
- Un relais satellite mondial pour suivre les avions de ligne par Cyrille Vanlerberghe 12/05/2014 Le Figaro.

Radiomaritimes.
- Stations radiomaritimes françaises actuelles :
   C.R.O.S.S. Corsen
   C.R.O.S.S. Gris-Nez
   C.R.O.S.S. Etel
   C.R.O.S.S. Méd.
- Stations côtières internationales.
  Radio Maritime Day 2013   

- Anciennes stations côtières françaises :
 - Arcachon-radio
- Boulogne-Radio FFB
- Brest-Le-Conquet-Radio FFU
- Marseille-Radio FFM - Grasse-Radio TKM
- Saint-Lys-Radio FFL
- Saint-Nazaire-Radio
FFO

- N'oublions pas :
  Le C.L.M. Colbert.  

Radioamateurs :
- N'oublions pas :
  F5JEO Gilbert ARAN 
.

Trésors U.E.F. :
- Audiothèque
- Vidéothèque
- Photothèque


Le musée de l'U.E.F.

- Arcachon-Radio FFC
- Boulogne-Radio FFB
- Brest-Le-Conquet-Radio FFU
- Grasse-Radio TKM
- Marseille-Radio FFM - Grasse-Radio TKM
- Saint-Lys-Radio FFL
- Saint-Nazaire-Radio
FFO

 Les Amis de la Radio
Les liens vers nos amis



-

- Les liens radio 


Nos archives

2013 2012 2011 2010 2009

-oooo-

- Liens vers nos amis

Mentions légales

-oooo-

* Nous contacter :
- Siège social Courrier (uniquement) :
Union des Ecouteurs Français,
12 impasse Ressort, 92240 Malakoff, France.
- Fax/répondeur :
En France : 09 72 23 24 19
A l'étranger : +33.972232419
- Courriel :  
- Web : http://www.u-e-f.eu

oooo-

Copyright et Droits d'Auteur:
   Le titulaire des droits sur le site, son contenu et son organisation, interdit l'utilisation de tout ou partie des éléments protégés, sauf autorisation préalable et écrite. Toute violation des droits pré-cités exposerait un éventuel contrevenant à des poursuites pénales.
   Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'U.E.F. ou de ses ayants droit ou ayants cause constitue une violation des Livres I,III et VII du Code de la propriété intellectuelle, ainsi que du Chapitre II de la Loi n°78-753 du 17 juillet 1978 et sera sus-ceptible de donner lieu à des poursuites judiciai-res. Il en est de même pour la traduction, l'adap-tation ou la transformation, l'arrangement ou la re-production par un art ou un procédé quelconque. L’utilisation des automates d’aspiration et d’ex-traction de données est interdite.

Ainsi que :
Art. L.335-2.
   Toute édition d'écrits, de compo-sition musicale, de dessin, de peinture ou de tout autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs est une contrefaçon; et toute contrefaçon est un délit. La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étran-ger est punie de trois ans d'emprisonnement et de 300.000 Euros d'amende.
   Seront punis des mêmes peines le débit, l'ex-portation et l'importation des ouvrages contre-faits.

Art. L.335-3.   Est également un délit de contre-façon toute reproduction, représentation ou diffu-sion, par quelque moyen que ce soit, d'une oeu-vre de l'esprit en violation des droits de l'auteurs, tels qui sont définis et réglementés par la loi. Est également un délit de contrefaçon la violation de l'un des droits de l'auteur de logiciel.


Quelques fortes têtes
qui ont fait l'U.E.F.

Les créateurs :

Daniel WANTZ
Le dernier des "Mohican"

Pierre CAMPORA

Michel CLOVET


Ils sont passés par ici :

Heinz BURT

René BUREAU


Robert CHEAR


Jean HELLUY F5MKT
Jean-Michel AUBIER
André CANTIN F5NJN
Rémy FRIESS
Bernard GLOMOT
Henri JACQUES
Yves MANCHON
Jean-Marie de MONTARBY
Philippe RAFESTIN


Ils sont toujours là :


Jean-François CASSAN


Jean-Noël GREZ


Jean-Michel LEGRANDGERARD
 

 

 

La Maison du Radio-écouteur
Le passé, le présent & le futur
Revue des Radios, Télévisions, la Presse & Opinions...


Pierre DAC †, génial humoriste et grand homme de radio.

 Un dispositif pour vérifier l'identité des avions - Un relais satellite mondial pour suivre les avions

    Nous étudions votre prochaine station de réception... 
  
Lire   ICI
... en même temps que nous nous modernisons.
Si vous souhaitez en profiter, il faut participer.

Monaco-Radio
• Canal 403, 804, 1224, 1607
Horaire : 09h30, 14h03, 19h30 Heure locale

Bulletin Méditerranée Occidentale_FR.
• Canal 403, 804, 1224, 1607
Horaire : 09h30 GMT

Bulletin Atlantique Est Metarea II.
• Canal 403, 804, 1224, 1607
8h00 et 10h30 GMT

• Canal 20
09h30, 14h03, 19h30 Heure locale
Bulletin de la Méditerranée Occidentale

• Service Navimet
Diffusion permanente
Bulletins réactualisés 2 fois/jour.
• Canal 23 en VHF Bulletin pour la Riviera de St Raphaël à Menton
• Canal 24 en VHF Bulletin pour les zones de la Corse
• Canal 25 en VHF Bulletin de St Raphaël à Port Camargue

Monaco Radio - Fréquences Radio
Fréquences VHF :
Canal 16 : 156.800 Mhz
Canal 20 : 161.600 Mhz
Canal 23 : 161.750 Mhz
Canal 24 : 161.800 Mhz
Canal 25 : 161.850 Mhz

Fréquences HF :
Canal 403 : 4.363 / 4071 Mhz
Canal 804 : 8.728 / 8204 Mhz
Canal 1224 : 13146 / 12224 Mhz
Canal 1607 : 17260 / 16378 Mhz
Canal 2225 : 22.768 / 22.071 Mhz

Attention C20 VHF, C1607 HF, C2225 HF - fréquences suspendues ...
TDF modernise son centre national de gestion des opérations, situé aux Lilas (Seine St Denis) 16 juillet 2016    ICI
Décès de Frans Vossen article de : Redactie.be.
   L'ancien journaliste de la VRT Frans Vossen est décédé à l'âge de 74 à son domicile à Strombeek-Bever. Vossen a été pendant quatre décennies à la tête des émissions mondiales en langue anglaise.
   Fox a été le journaliste des nouvelles flamande et belge vers les auditeurs étrangers. Il a également présenté un rapport sur le voyage américain du Roi Baudouin et accompagné le Premier ministre Wilfried Martens sur certains de ses voyages africains.
   Comme aucun autre, il a réussi à commenter l'actualités de la société belge à l'extérieur. Il était aussi un spécialiste de l'Afrique. Il était marié à une congolaise Marie Gertrude Losami qu'il avait rencontrée pendant les années ou il a enseigné la langue anglaise au Congo Mbandaka" a déclaré Colin Clapson, Flandre Nouvelles.
   La Radio coulait dans son sang et un grand anglophile doublé d'un grand connaisseur de la radio. Il a été idolâtré par les opérateurs radio amateurs internationaux, DXers connus.
   Une cérémonie d'adieu a été organisée le samedi 9 avril à 11 heures devant le four crématoire Daelhof à Zemst
Nayef-1 - une nouvelle mission pour FUNcube par g3vzv
AMSAT-UK et AMSAT-NL sont heureux d'annoncer qu'un paquet Nayef-1 patch2communications FUNcube a été choisi comme une charge utile importante pour la mission Nayef-1 CubeSat. Cette mission de 1U est destiné à fournir aux étudiants émiratis avec un outil pour concevoir et tester des systèmes dans l'espace. Il est développé par l'Institution Emirates for Advanced Science et de la Technologie (EIAST) en partenariat avec l'Université américaine de Sharjah (AUS).
   Il est prévu que cette charge fournira une grande quantité de données sur l'environnement précieux de l'espace avec une nouvelle, améliorée, UHF linéaire VHF transpondeur.
   L'équipe AMSAT travaillera en étroite collaboration avec les étudiants émiratis, en collaboration avec le partenaire de soutien, ISIS - des solutions innovantes dans l'espace BV des Pays-Bas, pour développer ce nouveau système à temps pour le lancement qui devrait avoir lieu vers la fin de cette années.
   graham_and_AdrienThis nouvelles excitantes a été annoncé le 25 Avril lors de la "Interessedag Amateursatellieten" ou un événement Néerlandais "Jour intérêt Satellite" à Apeldoorn.
   Plus d'informations, les détails des fréquences et des horaires de fonctionnement prévues, sera rendu disponible dès que possible.
  
Graham Shirville, G3VZV, et l'ingénieur système ISIS Adrien Palun, se apprête à écouter les FUNcube-1 au cours de leur visite à Dubaï au début Avril
196 - Nouveau numéro national pour les urgences en mer.
   Le 196 devient le nouveau numéro national d'urgence pour joindre les Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage en mer (Cross)
JVC NRD-545 :
   Ce récepteur semi-professionnel n'est plus fabriqué.
   On le trouve encore sur le marché de l'occasion.
Attention : ce récepteur est suréquipé. Son réglage est difficile.
   Un article en anglais permet de mieux comprendre, ICI .
   On peut le télécommander à partir d'un logiciel gratuit = ICI .
N'oublions pas :   Le C.L.M. Colbert. & F5JEO Gilbert  
Le Marin - Le démantèlement des ex-"Colbert" et "Jeanne d’Arc" se fera à Bordeaux - 12/06/2014
    La Marine nationale a attribué au groupement d’entreprises formé par Bartin recycling group et Pétrofer société nouvelle, la déconstruction de l’ex-Colbert et de l’ex-Jeanne d’Arc. Les deux navires vont prendre la direction de Bordeaux. L'ex-Jeanne d'Arc se trouve actuellement dans le port militaire de Brest et l'ex-Colbert embossé sur un coffre à Landévennec.
   Bordeaux va donc revoir le Colbert. Parti en 2007 après quatorze années passées le long des quais bordelais où il était devenu un musée, l’ex-croiseur lance-missiles y reviendra, en 2015, pour y être démantelé. L’arrivée depuis la Bretagne de la coque Q 683, son nom actuel, sera précédée d’ici la fin de l’année par celle de la Q 860. Un matricule derrière se cache l’ex-Jeanne d’Arc, le porte-hélicoptères où furent formées des générations d’officiers de Marine. Une dernière escale, pour ce navire aussi.
   Pour les deux navires, les travaux de démantèlement, attribués par la Marine nationale au duo formé par Bartin recycling group et Pétrofer société nouvelle, deux filiales du groupe Veolia, se feront au grand port maritime de Bordeaux sur son site de Bassens. Un site qui dispose d’une grande forme de radoub de 240 mètres de long et 35 de large. De quoi entrer les 180 mètres des deux bâtiments qui pourront y être découpés.
   Cette cale sèche a déjà, du reste, été utilisée pour démanteler deux cargos. En 2012, l’entreprise Bartin y a découpé le Matterhorn, de 115 mètres de long et 3 500 tonnes. L’année d’après, AFM recycling, filiale du groupe Derichebourg, s’y est attaquée aux 100 mètres et 4 000 tonnes du Hilde-G.
   Avec les coques Q 683 et Q 860, le chantier change d’échelle avec près de 20 000 tonnes en cumulé sur la balance. Un chantier qui pourrait durer au total "entre un an et demi et deux ans", estime-t-on au grand port maritime de Bordeaux.

Le NAVDAT sur 500 khz. Nouveau support de communication.
Une antenne pour les récepteurs décamétriques = ALA1530S.
   L'ALA1530S est une antenne boucle. La réception magnétique est une technique très efficace en agglomération.
Les informations internationales ça continue.
   Pendant que certains restent collés au ondes courtes résiduelles du 20éme siècle, les nouvelles technologies du 21éme siècles permettent de communiquer dans des conditions de confort et de commodité inconnus jusqu'alors.

   Lisez ceci :

L'Audiovisuel Extérieur de la France: le monde par le petit, petit bout de la lorgnette 03 mars 2014 | Par Sénateur Goulet
   D'emblée une explication : Pourquoi ce billet ? Pourquoi maintenant ?
   L’Audiovisuel Extérieur de la France est un outil de notre rayonnement culturel, c'est une évidence. Diffuser notre pensée, notre vision du monde en langues étrangères est un pari, non plus sur l’avenir, mais sur le présent dont nous ne maitrisons pas assez les enjeux.
   Séjournant à Londres très régulièrement, j'ai pu étudier de près le fonctionnement de la BBC, j'ai reçu un choc devant une force de frappe aussi organisée et structurée.
   J'ai alors songé à nos improbables débats sur les structures de notre audiovisuel extérieur, l’émiettement des tutelles, le manque de moyens malgré des efforts. Et comme nous n'avons pas pu étudier, ni voter, le budget ces deux dernières années pour cause d'absence de majorité sénatoriale, nous n'avons pas pu débattre de ces questions dans le cadre normal de l'étude des missions budgétaires.
   L'audiovisuel extérieur en langues étrangères, c'est la voix de la France entendue et comprise par des millions de personnes qui ne parlent pas le français. C’est une certaine vision du monde et de la politique, c’est notre marque de fabrique à l'heure de la mondialisation, de la lutte contre les extrémismes et les totalitarismes. Pour beaucoup la voix de la France reste indéfectiblement attachée à celle de la liberté et des droits de l'homme.
   D'où l'importance vitale, le mot n'est pas trop fort, d'un audiovisuel en langues étrangères puissant et volontaire.
Ce billet n'est qu'un billet d'humeur et de suggestions. Il est sans doute carencé, mais il devrait pouvoir servir de base un jour ou l'autre, à une réflexion plus constructive.
Je remercie à ce stade Madame Saragosse, Présidente de France Médias Monde, du temps qu'elle a bien voulu me consacrer.
   Hillary Clinton disait, le 2 mars 2011, devant le Comité sénatorial des Affaires étrangères américain "Nous sommes engagés dans une guerre de l'information" et ajoutait "Nous sommes en train de perdre cette guerre". Cette remarque semble tout aussi valable et cruelle pour notre pays.

Sommes-nous armés face à cette guerre internationale ?
   Pour répondre à cette question, je me suis livrée à une petite étude portant sur l'utilisation des langues étrangères par France Médias Monde (anciennement l’Audiovisuel Extérieur de la France) qui regroupe France 24, RFI et Radio Carlo Doualiya (radio en langue arabe).

Je vous le dis d’emblée: France Médias Monde, c'est un bien petit monde.
   Commençons par nos voisins britanniques, dotés de la prestigieuse BBC, nos amis allemands, en passant par les Chinois, les Russes, tous développent et s'adaptent à cette guerre d'influence.
   La CCTV chinoise dispose de 6 chaines de télévision à l'international (anglais, espagnol, français, russe, arabe et une chaine visant le continent africain), la chaine russe RT diffuse en 4 langues (russe, anglais, arabe et espagnol), le BBC World Service diffuse ses émissions radios dans une trentaine de langues et des émissions de télévision en arabe, persan, anglais et russe.
   De son côté France 24 est disponible en 3 langues (français, anglais, arabe), RFI en français et 12 langues étrangères.
   Néanmoins, on peut se demander la pertinence de certaines de ces langues... Pourquoi avoir un service radio en roumain, langue peu stratégique (celui de la BBC a disparu en 2009 !)
   Pourquoi avoir deux services en portugais (un en portugais et un autre en portugais du Brésil) ? Quelques variations linguistiques justifient-elles vraiment ce doublon ?
   En fait, les stratégies de ces différentes entreprises sont évolutives et s’adaptent aux nouvelles réalités internationales.
   Un exemple de réactivité: en 2005, la BBC a fermé 12 de ses services linguistiques centrés sur l’Europe afin de les redéployer vers la zone asiatique et moyen-orientale.
   Le seul site du BBC World Service propose un suivi de l’actualité sur 5 continents en 31 langues dont 14 pour les aires asiatiques. Sa concurrente américaine (Voice of America) en compte 45.
   Dans le même temps, RFI a supprimé 5 langues européennes en 2009 et une langue asiatique, puis rajouté 2 langues africaines.
   Difficile de s'expliquer, sauf pour des raisons de coûts, l'absence de services télévisés en persan ou en russe alors que ces langues sont disponibles, certes en temps compté, sur RFI.
   Des chaînes comparables existent chez nos concurrents et ces zones linguistiques sont plus que jamais stratégiques.
   Est-il besoin de souligner tout l'intérêt de diffuser en persan notre vision de la politique régionale et, en particulier, du dossier du nucléaire ou du conflit syrien ?
   Le réseau audiovisuel français reste encore trop cantonné au monde du XXIème siècle et à l'Afrique francophone pour RFI. Il semble que le recentrage géostratégique auquel nous avons assisté ces dernières décennies n'ait eu aucun effet sur cet audiovisuel extérieur, ou alors à la marge.
   La Russie, les pays asiatiques, le monde arabo-musulman dans sa complexité et même l’Amérique latine, sont laissés pour compte. Même s'il faut noter l'initiative heureuse de Marie-Christine Saragosse, la nouvelle directrice de France Médias Monde qui diffuse 2 heures en espagnol à destination de l’Amérique du sud.
   Question de structure, d’argent ou de volonté politique, voilà le triptyque, l'équation à laquelle il faut essayer de trouver une réponse.

Les structures en place sont-elles satisfaisantes ?
   Notre audiovisuel est éclaté entre France Médias Monde et TV5. On peut s’interroger sur la cohérence d'avoir un groupe unique qui proposerait des services harmonisés à destination de publics différents.
   Pourquoi, le téléspectateur de France 24 en anglais, l'auditeur de RFI en persan, seraient-ils limités à de l'information? Ne voudrait-il pas se voir proposer des films, des séries, des concerts ou des documentaires sous-titrés ?
   Bien entendu TV5 est une chaîne généraliste que nous avons en partage avec les pays francophones, mais ne pourrions-nous pas tenter une harmonisation des programmes et proposer des bouquets avec ces deux entités, l'une d'information en continue, l'autre avec des films, de la culture, de l’information traditionnelle, le tout susceptible d'être sous-titré.
   Il faut sérieusement repenser l'organisation. Même si la fusion ne semble pas opportune, ni la réponse appropriée, il n'est pas douteux qu'une coopération plus intense soit bienvenue.
   Si nous partons des structures existantes, notre audiovisuel extérieur est-il bridé par les seules questions financières ?
   J'entends déjà les commentaires en cette période de disette budgétaire, le financement de FMM est déjà important, certes.
   Je ne mentionnerais pas la chaîne du Qatar Al Jazeera, au budget improbable, mais la BBC qui dispose de plus de 20 000 employés pour un budget de 4,7 milliards d’euros pour l'ensemble du groupe (chaînes de Radio, télévision dont la fameuse BBC News) et un budget de 287 millions d'euros et 2 400 journalistes uniquement pour du BBC World Service.
   La chaine russe RT a plus de 2 000 employés pour 350 millions de dollars de financement de l'état russe, la DW allemande 271 millions d'euros pour plus de 1 500 employés.
   Et France Médias Monde par rapport à de tels concurrents ? FMM dispose d'un budget alloué par l'état qui s'élève à 240,3 millions d'euros, plus des ressources propres comme la publicité, soit un total de 251,8 millions d'euros pour environ 1 400 employés.
   Et enfin selon le South China Morning, le gouvernement chinois a affecté 6,6 milliards de dollars en 2009 au développement de ses médias à l’étranger. Les chiffres français, qui semblaient importants, font donc pales figures comparés à nos principaux concurrents.

Cependant, l'argent ne fait pas tout, et c'est peut-être notre chance.
   Ainsi malgré un budget généreux, la chaine anglaise de la CCTV, CCTV international, n'a pas l'impact escompté car elle affiche une trop grande influence de l'état chinois pour être crédible.
De même la chaîne russe, et on le constate à chaque minute de ce week-end de crise ukrainienne, est bien la voix du Kremlin, passionnante mais dont l’objectivité peut sérieusement être mise en doute.
   France Médias Monde peut donc jouer, et doit jouer, cette carte de la qualité à condition d'avoir les moyens suffisants pour ne pas faire de la figuration et enfin toucher ces nouveaux téléspectateurs et auditeurs asiatiques, sud-américains, et du Golfe persique où les enjeux économiques diplomatiques et stratégiques sont capitaux.
   Quelques pistes peu onéreuses pourraient être envisagées : une meilleure utilisation du numérique, une évaluation et une révision complète des aides aux associations, Forum et autres comités théodules, en charge de près ou de loin de la francophonie.

1/ S'appuyer sur le numérique : Le numérique doit aussi être plus utilisé, ainsi en 2012 le Pew Research a "élu " le groupe RT (la télévision russe internationale) comme étant la chaine internationale la plus populaire sur YouTube. Elle utilise YouTube comme outil de diffusion à l’échelle mondiale, laissant loin derrière les autres compétiteurs dont France 24. La situation n'est guère différente aujourd'hui...
2/ Revoir complètement nos actions et les financements des "outils" (et je suis aimable ....) de la défense de la francophonie ! Dans une confusion et la multiplicité des « entités » où francophonie rime avec cacophonie, enfin utiliser les fondations et le mécénat pour collecter des fonds.
   Nous subventionnons des associations dont personne ne connait concrètement les actions au seul prétexte de l’action extérieure de la France dans le Monde.
   D'ailleurs, nous savons que certains organismes ajoutent un volet francophone à leurs projets pour capter ces subventions attribuées plus facilement.
   Mais qui connait l’association "Sources d'Europe" qui a reçu 400 000 euros de subventions ? Ou l'association pour "l'Union de la démocratie en Europe" qui a perçu 90 000 euros, 20 000 euros pour la "Radio Européenne Nantaise", 90 000 euros pour "l'association démocratique des français à l'étranger" et la liste est longue...
   Une vérification des supports et une sérieuse évaluation des résultats des actions subventionnées s'avèrent indispensables pour réaffecter, le cas échéant, ces sommes à notre audiovisuel extérieur.
   Il n’est pas douteux que les petits ruisseaux font les grandes rivières.
3/ Mieux utiliser la formation et les ressources humaines de notre audiovisuel extérieur grâce à nos communautés.
On pourrait également penser, à ce stade, à favoriser une formation des journalistes aux langues rares. Sur le contingent des 17 000 heures de formation prodiguées, aucune initiative en matière d’apprentissage des langues rares aux journalistes n’est évoquée.
   Je suggérerais aussi de miser sur le vivier linguistique français. Nous disposons en France de locuteurs de turc, russe, persan, arabe et chinois. Ces Français d'origines étrangères sont un atout que nous ne prenons pas assez en compte.
   Si nous comparons à l'audiovisuel des USA ou d'Israël, on peut noter que ces pays ont l'habitude de rechercher les atouts et les avantages au sein de leur population multiculturelle. Sachons tirer profit de notre diversité culturelle, il est grand temps.
4/ La création de la fondation France Médias Monde pour attirer des financements privés comme le permet la loi sur le mécénat.
   Des entreprises pourraient ainsi financer la holding et apporter les sommes nécessaires au développement de France 24 en espagnol et dans les autres langues prioritaires (persan, russe, chinois). De nombreuses entreprises françaises seraient heureuses de parrainer le développement des antennes de France 24 dans des langues qui seraient autant de nouvelles zones d'influences pour eux et pour notre économie et notre rayonnement.
   Il conviendrait bien entendu de réglementer ces dons pour assurer aux journalistes toute leur indépendance et leur liberté de ton. Mais le déficit et le manque de budget ne sont-ils pas aussi des entraves à leur liberté d’action ?
   Des pistes donc et une marge de progrès importante dans le secteur de l’audiovisuel extérieur de la France. Il faut montrer une détermination et une volonté de rayonner aussi en langues étrangères par France Médias Monde, mais aussi, sans doute, par nos élus dont l’exemplarité en la matière est vraiment relative...et bien entendu par un renforcement de l'étude des langues rares dans le cadre scolaire.

Un programme, une ambition, une impérieuse nécessité.

Nathalie Goulet
Sénateur membre de la commission des affaires étrangères et la défense
Vice-présidente du groupe d'amitié France-Pays du Golfe, France Turquie et France-Chine
Présidente du groupe France-Yémen

- On vous écoute...

Internet La Netiquette (les bonnes manières dans l'internet ou comment ne pas être complice des diverses nuisances qui circulent sur la toile).

Quelques récepteurs sérieux pour radio-écouteurs bien sages.


ICOM ICR-9500 

JVC NRD-545

SANGEAN ATS 909



 

Bien décoder.

MULTIPSK 
Patrick LINDECKER, F6CTE.

A télécharger sur le site de l'auteur = http://f6cte.free.fr 
N'oubliez pas de payer la version complète.
Cela aidera et encouragera le concepteur. Merci pour lui.

 

©1995-2016 U.E.F.